Au cours de ces articles plusieurs annotations ont été faites sur le référencement. En effet, celui-ci doit se préparer en amont de la conception et il faut continuer ce travail tout au long de la vie d’un site. Le référencement n’est pas une chose acquise, Google par exemple modifie régulièrement son algorithme. A tout moment un site peut passer en seconde page des résultats d’un moteur de recherche et l’effet sur le trafic du site est quasi-immédiat.

Section 1 : Le référencement

Avant toute chose, il faut bien faire la distinction entre le référencement naturel (résultats de la page Google au centre) et le référencement payant comme Adwords (résultats sur la droite et en haut). Pour le premier il y a du travail, certes, mais qui aura des retombées sur le long terme, tandis que pour le second il suffit d’un budget journalier ou mensuel pour apparaitre automatiquement dans les premiers résultats. Seulement, une fois ce budget écoulé on ne vous trouvera plus.

Le référencement concerne un ensemble de techniques visant à optimiser la visibilité de son site internet dans les différents moteurs de recherches (nous nous concentrerons encore une fois sur Google) et les annuaires. Une des notions les plus importantes à retenir sur le sujet est que le référencement est un travail sur la durée. Il n’est que provisoire et nos efforts peuvent disparaitre rapidement si l’on ne suit pas son évolution.

L’objectif est de faire connaitre son site sur des mots clés représentatifs de son activité et qui pourront générer du trafic qualifié. C’est un travail complexe car personne ne connait exactement les critères pris en comptes par l’algorithme de Google. Bien que nous ayons une idée approximative des leviers importants, cela demande beaucoup de travail en fonction de la taille de son site. Avec l’apparition tous les jours de nouveaux sites internet et donc de concurrents possibles, le métier de référenceur est apparu et c’est ainsi que les principaux sites de e-commerce ont une équipe entière de référenceurs.

La visibilité d’un site est devenue le cœur de la stratégie web de certaines entreprises, car s’est elle qui sera la plus grande source de chiffre d’affaires. Il est donc important de rendre son site accessible au plus grand nombre, c’est-à-dire avoir un bon positionnement sur les moteurs de recherches tel que Google qui représente à lui seul 250 millions de recherches par jours. Cette visibilité s’obtient grâce au référencement et c’est un enjeu important puisque 80% des internautes ne vont pas au-delà de la 3ème page de résultats sur un moteur de recherche.

Section 2 : Les leviers importants du référencement

Le contenu, même si Google lui accorde un peu moins d’importance qu’auparavant, le contenu d’un site est la base du référencement. Et quand on parle de contenu il faut comprendre le texte, car les images et le FLASH ne sont pas lisibles par les robots de Google.
La première chose à faire est d’identifier les mots clés de l’activité de l’entreprise. Ils devront être répartis dans les différentes pages du site sans abus et répétitions. Attention ! Les mots clés les plus pertinents pour une activité de sont pas forcément les plus recherchés. Pour connaitre le volume de recherche approximatif d’un mot, Google met à disposition un outil très pratique, le générateur de mots clés : https://adwords.google.fr/select/Login.
Pour donner de l’importance à des mots clés il faut utiliser des balises HTML (que l’on peut utiliser dans Joomla en mode HTML sur la rédaction d’un article). Voici quelques bases de HTML qui sont utiles pour le référencement :

–    Balises H (Heading) : Ces balises servent à mettre en valeur les titres, sous parties des pages. H1 étant le titre principal, H2 le secondaire et ainsi de suite…
Exemple sur mon site : <h1>Guillaume Masson</h1> <h2>Webmaster</h2>
Il faut essayer au maximum de mettre les mots clés dans ces balises.
–    Balises ALT  et TITLE des images : Comme je l’ai fait remarquer ci-dessus les images ne sont pas lisibles (encore ?) par Google. Il faut donc définir les images avec du texte et utiliser pour cela la balise ALT (texte alternatif qui s’affichera s’il y a un problème avec une image) et la balise TITLE pour donner lui donner un titre.
Exemple sur mon site : <img src= « images/guillaume-masson.jpg » title= »Guillaume Masson » alt= »Photo Guillaume Masson »/>
–    Balise TITLE des liens : Comme pour les images il faut donner un titre aux liens internes ou externes en utilisant la balise TITLE. Cette fonction est simplifiée sous Joomla lorsque l’on rajoute un lien avec l’icône « hyperlien ». Voici le code HTML :
<a href= »contact.html » title= »Contact »>Contact</a>
–    Balises STRONG : Elle se traduit par un mot en gras tout comme la balise <b> à la différence que celle-ci donne de l’importance à ce mot tandis que <b> donne juste un effet visuel traduit par le navigateur. Joomla utilise automatiquement les balises <strong> lorsque l’on met un mot en gras.
–    Enfin, il faut utiliser les balises <p> pour définir les différents paragraphes (automatique sous Joomla en mode normal).
Une page correctement structurée autour de balises <H> des paragraphes <P> avec des images et des liens biens décrits assurera une meilleure lecture par les robots des moteurs de recherche et donc un meilleur référencement.

Les Backlinks ou liens entrant, sont des liens pointant vers notre site ou une de nos pages web. Ils sont un moyen pour Google de proposer un classement des pages de son index à travers le PageRank (Sur une échelle de 0 à 10). Plus le PageRank d’un site est important, plus Google considère un site comme populaire. Cependant ces Backlinks répondent à des critères précis et le calcul du PageRank repose sur une formule mathématique qu’il est difficile de contourner. Par exemple, les échanges de liens entre deux sites n’ont que peu, voir aucun effet sur le PageRank. Il est donc important de choisir des Backlinks de qualité qui viennent de sites en rapport avec notre thématique, de remplir correctement les textes de l’ancre pour faire ressortir son site sur des mots clés précis et enfin si possible de développer en continu ses Backlinks.

Différents sites proposent de connaitre les liens entrant vers son site. Sur Google il suffit de faire la recherche suivante : link:www.guillaume-masson.fr même si la requête n’est pas (volontairement?) fiable à 100% cela donne une idée des liens entrants.

Les titres et les descriptions des pages jouent un rôle important dans le référencement d’une page d’un site. Toute la difficulté réside dans le fait de rédiger un titre et une description optimisée pour Google (avec des mots clés importants) mais qui soient aussi attractifs pour les internautes. Car une page bien référencée mais qui ne décrit pas le site ou le service proposé n’attirera pas de visiteurs. Cette partie peut prendre beaucoup de temps si le site est important, cependant il est primordial d’avoir des titres et des descriptions personnalisés pour chaque page. Un site avec les mêmes titres et les mêmes descriptions sur toutes les pages ne ressortira que sur certaines requêtes précises. De plus il faut savoir que Google prend en compte l’ordre des mots des titres et descriptions des pages (en attribuant une plus grande importance aux premiers). Pour Joomla, grâce au composant SH404SEF les titres des pages et les descriptions sont générées automatiquement en fonction du contenu de la page. Même s’ils ne sont pas forcément optimisés au maximum, cela permet d’avoir des pages avec des titres différents. Les titres et descriptions des catégories doivent être tout de même retravaillés pour pouvoir les faires ressortir sur des mots clés précis comme « Guillaume Masson ».

Eviter certains facteurs bloquants, comme le Flash, le JavaScript ou encore les Frames qui posent de nombreux problème en termes de référencement naturel. Les robots des moteurs de recherches ne pouvant lire que le langage HTML ils ne savent pas comment interprété ces différents langages ce qui signifie généralement pour eux des pages blanches ou des espaces vides.

Les noms de domaine correspondent généralement au nom de l’entreprise mais dans certains cas, il peut être intéressant d’en choisir un différent. Le contenu reste plus important mais un bon nom de domaine peut jouer un rôle facilitateur pour le référencement.
Des URL propres, levier important du référencement. Des URL claires avec des mots clés présents sont des atouts non négligeables pour le référencement. Nous en avons déjà parlé dans la partie 2 avec notamment le composant SH404SEF pour Joomla.

L’algorithme de Google a aussi ses limites. Dernière preuve en date, au mois de Juillet 2009 plusieurs webmasters se sont liés pour réaliser un Google Bombing, c’est-à-dire faire ressortir un site sur une requête particulière sans l’accord au préalable de celui-ci. Cette coalition a permis de faire ressortir le site officiel du président de la république Française sur une requête insolite. Pour cela, il a suffit qu’une poignée de sites à forte popularité rajoutent un lien vers www.sarkozy.fr avec une expression précise en titre du lien.

Si le référencement naturel demande beaucoup de travail, il existe en revanche le référencement payant qui lui peut-être entièrement contrôlable mais avec un coût non négligeable et avec un effet immédiat ou presque sur les visites.

%d blogueurs aiment cette page :